KikouBlog de guirlande - Juin 2009
guirlande

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Juin 2009

Des news

Par guirlande - 16-06-2009 09:19:57 - 2 commentaires

Pour ceux qui n'auraient pas suivi, j'ai mis "pied à terre" samedi lors de la très belle course d'Ogy.

Déjà dans le premier tour fait, dans le but d'accumuler les km, on tournait à du 6'15" et je dépassais les 150 puls.

Suis parti en course en antépénultième position pour passer le premier km en 6'43" avec des puls au dessus des 145.

Ensuite au troisième kilomètre, l'estomac a fait lâcher la tête (qui n'en demandait pas tant) et le peu de jambes disponibles.

Bye bye l'idée donc de boucler les 40 courses de notre challenge préféré, la 18e ayant été fatale.

Je tiens toutefois à préciser que cet objectif était plus une manière de me motiver dans cette année décidément de trasition qu'un objectif majeur.

Hier je suis ressorti dans le but d'aligner une quinzaine de km et même topo après 3 km, pied à terre.

Pour l'avoir vécu, je sais que ce n'est pas un souci de motivation mais souffrir à plus de 6'30"/km avec de suite 145 puls ce n'est pas pour moi cette année.  La motivation est bel et bien revenue en ce mois de juin mais le corps semble encore avoir quelques ratés.  Vraiment pas grave dans l'absolu.

D'aucun en tireront des conclusions mais cela va me libérer certains we cruciaux du mois de septembre ;-))).

Par ailleurs, il sera encore tant après cela de vraiment relancer la mécanique en prévision des défis 2010 qui se précisent dans ma petite caboche.

Voila quelques news du canidé.

Voir les 2 commentaires

La Kainoise

Par guirlande - 09-06-2009 09:07:45 - Aucun commentaire

Autant le dire d'emblée, ma satisfaction est proportionnelle à ce que cette course m'avait rendu malade de la semaine.

Ce n'est un secret pour personne que les deux derniers mois auront été très peu prolifiques en termes d'entraînement. La parcours n'est pas mon préféré, je n'ai pas la distance et je n'ai pas de rythme.

Je me suis quand même mis dans l'idée d'essayer de rentrer sous les 2h soit à peu de choses près du 5'40"/km.

Départ fort derrière tout en retenue accompagné par le barman. 1e km en 5'35", 2e en 5'20" et ensuite on se stabilise juste au dessus des 5'30". les puls sont très basses ce qui est bon signe mais je ne trouve pas le rythme qui me convient.

Vers le 4e km, un groupe avec entre autres Mariana me dépasse. Ce même groupe m'avait lâché à Maubray et je laisse partir.

Peu de temps après c'est un groupe avec Alain Delonville et Christine Devos qui nous dépasse. J'hésite un peu et puis me rappelle les conseils judicieux prodigués l'année dernière par Louis fine et je fais le petit jump. Alain tel un métronome avale les km en 5'30". C'est désormais la balise que je me fixe aussi et les km paraissent 100 m tant ils passent agréablement dans ce groupe d'une dizaine de coureurs.  J'ai enfin mon rythme.  Comme quoi 1 à 2" au km peuvent parfois rendre les choses bien différentes.

Je m'interroge toutefois sur le rythme car je sais aussi ce qui nous attend ensuite. Alain terminera 1" sous les 5'30". Quel métronome!!!!!

Grâce à Alain, j'arrive dans la rue du Carne très frais. Je sais toutefois que le poids aidant je ne devrais pas pouvoir suivre dans les pourcentages plus pentus. Dès lors j'anticipe et prends mon rythme suivi en cela par Christine Devos et le barman.

En haut de la rue du Carne nous accusons une trentaine de secondes de retard sur les 5'30". Ces secondes seront toutefois quasi entiérement reprises dans le km suivant qui me paraissait un peu plus court.

Nous resterons à trois jusqu'au 15e km en remontant régulièrement des concurrents et en ayant le groupe de Mariana et d'Eric Deslée en point de mire. Ils ne faiblissent pas mais je sens qu'on les reprendra un peu plus tard. Le groupe d'Alain est à une centaine de mètres à ce moment là.

Christine me parait très à l'aise et le barman (que je pense toujours plus fort que moi à ce moment là) fait un peu de yoyo derrière.

J'essaie de nous motiver en disant qu'il reste deux kilomètres à mordre. De mémoire nous passerons eu 15e en 1h22'36" soit à 6" des 5'30".

Ensuite je ne sais ce qui me prend mais, toujours dans le but de garder les 5'30", je mets du tempo. Les deux kilomètres suivants (le Mont) seront d'ailleurs pris en 5'30". Qu'il est gai de remonter alors des paquets de concurrents. Malheureusement, Christine et Phil ne suivront pas.

Je me mets d'abord Mariana, ensuite eric en point de mire et ainsi de suite jusque l'arrivée.

Au 17e, je sais que je serai sous les 5'30" en fonction de ce qui reste et j'appuie encore sur l'accélérateur.

Je commencerai à légérement souffrir vers le 19e mais rien de comparable à certaines galères déjà vécues sur semi.

Résultat final 1h53'15" 5'22"/km 293/410

Certes je suis à plus de 10' de mon temps de l'année passée mais avec les circonstances de cette année, je sors enchanté de cette Kainoise où enfin, à ma 4e participation, je me suis amusé.

Deux choses me font particulièrement plaisir à savoir les 6100 derniers mètres parcourus en 30'39" avec la Croix Jubaru et le fait que je termine à une moyenne cardiaque de 163 puls.

Je finis très agréablement surpris cette course que je redoutais comme la peste.

Puisse t'elle être la relance définitive de ma motivation. Seul l'avenir le dira mais une chose est sure, je suis aujourd'hui bien mieux mentalement qu'il y a deux mois.

Reste à recommencer à travailler et à faire attention à son poids. En fonction de Roucourt et de samedi dernier, je pense toutefois que je mettrai moins de temps qu'en 2007 pour revenir (saison à peu près similaire mais pour d'autres raisons).

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.23 - 99592 visites