KikouBlog de guirlande - Mars 2008
guirlande

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Mars 2008

26 et 27 mars 2008

Par guirlande - 28-03-2008 08:47:38 - 1 commentaire

Mercredi 26 mars 2008

Ayant avancé les entraînements du WE d'un jour, c'est après 3 jours de récup que j'attaque le programme du jour, une fois n'est pas coutume, sous une température fraîche mais agréable et surtout sans vent. Au programme donc 40' cool puis 25' à du 5'20" et 5' cooldown.

Bizarrement les jambes sont un peu raides mais très vite elles se mettent en route. Ca tourne sans difficulté et après avoir remesuré je suis surpris de tourner en 5'30"-5'35" à 140 puls de moyenne. Les 25' sont avalées sans problèmes. Ne disposant pas de repères kilométriques, je m'étais fixé 155 puls max et c'est vers les 150-152 puls que je tournerai à du 5'10". Après un tel entraînement, je me remets à avoir les ballons bleus clair en tête pour Anvers. 12.8km 1h'10' 144/157.

Jeudi 27 mars

Le temps est de nouveau froid et avec un vent soutenu. Au programme 40' suivies de 6 côtes de 200m et 10' de retour au calme.

Durant exactement 29' ça ne tourne pas du tout je suis sans force. Il faut dire que pour des raisons indépendantes de ma volonté j'ai sauté le repas du midi. Je le sens dans les jambes qui piochent mais qui tournent quand même vers les 5'40" à 135 puls. Les spécialistes me confirmeront mais après 29' on aurait dit que mon corps changeait de filière énergétique et ça a été beaucoup mieux.

Alors que je m'étais rendu compte que d'un point fort au début, les côtes étaient devenues mon point faible, les 200 (ou plutôt les 50" car je n'ai pas de mesure précise) étaient avalés en puissance et en souplesse. Je termine une nouvelle fois très content en 1h03 pour 11km 140/166.

Alors qu'il reste 3 sorties ce mois, dont 25 km dimanche, mon record mensuel de kilomètres est déjà battu (266 pour l'instant). Je sais que certains penseront que j'en fais trop (et je leur donnerai peut être raison après Anvers) mais pour l'instant, en étant très attentif, je semble bien tourner et bien récupérer. Une première victoire cette année sera donc le fait d'avoir digéré 300 bornes en un mois.

Voir le commentaire

We du 21 au 24 mars

Par guirlande - 25-03-2008 09:07:10 - 1 commentaire

Vendredi 21 mars

En ce WE pascal, des occupations familiales m'empêchent de m'entraîner valablement dimanche et donc je me décide à avancer les deux entraînements à savoir 30 kilomètres aujourd'hui et 20 demain.

Départ à 15h sous un ciel parsemé d'éclaircies juste après une giboulée dont le mois de mars sait nous gratifier.

Je pars aux sensations. Je redoute bien sûr cet entraînement car c'est la première fois que je cours seul cette distance. Objectif du jour: rester sous les 6'/km. Les choses se passent bien. Une petite boucle de 3 km et ensuite on est partis pour celle de 15.

Tout tourne comme une horloge, les temps de passage sont assez bons et je navigue vers 145 puls.

Passage à la maison au 18e km (1h43'29") donc et l'impression de ne pas avoir couru tant je me sens bien. Je suis toutefois transi de froid, une pluie froide et continue étant venue se méler à un vent très présent. Je remets mes gants, mon protège oreille et je suis parti pour la même boucle de 15 km amputée de son premier km (14 donc vous avez suivi?).

Les deux premiers km de cette boucle sont vent de face mais ça continue à bien tourner jusque vers le 25e. Ici les jambes commencent à se raidir mais dans l'ensemble ça reste pas mal. Je suis même assez surpris de constater qu'il ne reste qu'une demi-heure à courir. A quelques centaines de mètres de la maison (vent de face), je passe le cap des 3h de course et me dis que j'en ai fait assez pour aujourd'hui dans ces conditions dantesques depuis deux heures (si j'avais alors su ce qui m'attendait le lendemain???).

31.1 km en 3h 148/162 et très bonne impressions même si j'ai bien mal aux jambes.

Samedi 22 mars

La journée commence par le début de la réfection de notre terrasse. Et donc chargement et déchargement de carrelages (environ 600-700 kg) plus sacs de ciment, de sable....

Toutefois, je ne dois pas me plaindre, les jambes ne sont aussi raides que j'aurais pu le craindre.

Rendez-vous à 15h à Velaines où je crains un peu d'être seul mais nous sommes pour finir une dizaine. Andre Obsomer qui courra bien sûr seul. Marie-Rose et Philo (sur le retour) qui scalperont la petite boucle et tourneront à droite à la rue des Ecoles. Thierry Dubois, Alain Delonville bien sûr, Jacques Vanderhaeghen, deux hommes et deux femmes que je ne connais pas.

J'annonce un petit 6'/km qui semble satisfaire tout le monde et en effet fait assez rare sur un groupe venu de nulle part, tout le parcours (ou presque) se fera en groupe.

Vers le 4e km, je sens que ça va un peu vite au niveau cardiaque et laisse partir le groupe. J Vdh reste avec moi, je l'en remercie. La première moitié est majoritairement vent ed dos et elle est parcourue aussi majoritairement à maximum une centaine de mètres de nos 6 compagnons. Les jambes sont dures et je souffre mais j'avance et finalement c'est ça qui compte.

Vers le 5e km on voit un temps couleur nuit sur Tournai, on sait que le vent vient de là et on pense savoir à quelle sauce on va être rincé (on était encore bien en dessous).

Nous passons la rue des Ecoles et comme le vent est maintenant de face, je fais l'effort pour boucher les 50 mètres qui nous séparent du groupe. Qui plus est ça fait maintenant plusieurs minutes qu'une pluie glacée nous fouette. Nous sommes tous transis. Plus personne ne parle ou si peu.

Au 15e km Alain et ses drôles de dames continuent tout droit. J'avoue que j'ai une hésitation car cela fait déjà plusieurs km que je ne respire plus la fraîcheur mais non il faut faire cette boucle supplémentaire (boucle que je trouve la moins attrayante du parcours).

J Vdh, qui m'aura entre-temps parlé de ses 11 marathons (le prochain étant Anvers avec comme objectif 3h50 tiens tiens tiens) dont certains décidés le matin même d'autres après une nuit arrosée mais à autre chose que de l'eau, décide de m'accompagner. Là aussi je l'en remercie car il déteste le froid et la pluie. Perso, je m'en accomode généralement assez bien mais ici c'est trop. Je ne me rappelle pas avoir couru dans de telles conditions.

La remontée vers Archimont est plein vent de face et bizarrement c'est moi qui tire Jacques. Il est plus fort que moi, certainement sur long et avec mes 31 de la veille, je pense qu'il joue un peu mais non durant deux trois kilomètres je dois un peu ralentir pour essayer de le protéger du vent.

Le reste est anecdotique si ce n'est le temps final 2h01'43" 151/158.

Au final, je suis très content de ces deux jours 5'47"/km le vendredi et 5'50" le lendemain en tenant compte des conditions climatiques et du dénivellé plus important qu'à Anvers me rendent confiant quant à ma forme et ma capacité à descendre sous les 4 heures.

Voir le commentaire

Mercredi 19 mars 2008

Par guirlande - 20-03-2008 11:19:11 - 2 commentaires

J'hésitais encore entre ce mercredi et le lendemain pour une petite séance d'une heure à 70%. Louis fine me fait part qu'il fait le même type de sortie ce mercredi. Et ben on y va et, outre le plaisir de courir avec le vice-président de l'acrho himself lol, il fait très frais mais beau.

58'04" pour boucler 9780 mètres 139/147 de manière agréable à parler de tout et de rien et à refaire le monde notamment celui qui tournera le 27 septembre. Certes c'est plus vite que prévu mais Louis aurait dû marcher si on avait été plus lentement. Je me sens très bien si ce n'est un léger ressenti de fatigue dans les deux derniers kilomètres ce qui me donne confiance quant à ma forme et ma récupération actuelle. Par contre, je commence à voir un Louis affûté entre 5 et 10 puls sous les miennes et ça sent bon la perf à Anvers tout ça (attention l'abus de sangria en Espagne est alors déconseillé).

Vamos maintenant pour 3 we de gros travail avec comme hors d'oeuvre une sortie de 3 heures demain et une sortie de 2 heures en reconnaissance de Velaines samedi (reconnaissance est un grand mot pour ce circuit que je connais par coeur je pense mais où il est très agréable de courir). Je sens que ça va être du gâteau avec les conditions climatiques prévues, vent, froid, neige, pluie, youpieeeeeee.

Voir les 2 commentaires

We du 14 au 17 mars

Par guirlande - 18-03-2008 08:37:58 - 1 commentaire

Vendredi 14 mars

On se retrouve en famille et je fais 7 fois la descente de la Leffe. Je vais le payer dans les prochains jours c'est sûr.

Samedi 15 mars

3e sortie longue de la semaine. Je bois bien avant de partir pour éviter la déshydratation de la veille. Je m'attends à passer par la fenêtre en tout cas au niveau puls pour cette sortie de 20 km mais il n'en sera rien. Je boucle 20.1 km en 2h01'10" 139/148. Certes je serai très fatigué l'après midi mais avec la veille et le travail de la semaine je crois que c'est tout à fait normal.

Dimanche 16 mars

Je savais déjà que j'allais zapper Hérinnes pour une fois profiter d'un we en famille. Je savais aussi que le lendemain était consacré à une séance d'entretien de la VMA. Avec déjà 72 bornes cette semaine, je fais l'impasse sur les 12 km au programme aujourd'hui. Le travail reste très bon jusque là et comme un de mes défauts est de pas savoir m'économiser...

Lundi 17 mars

8*500 au programme aujourd'hui. Les 25' d'échauffement démarrent mal. Je sens la fatigue. Au fur et à mesure toutefois elle s'estompe. 1e 500 en 2' en ayant l'impression de dérouler (mais vent de dos et très légère descente). 2e déjà beaucoup plus dure en 2'03". La suite 2'-2'03"-2'-2'04"-2'01"-2'05". Je termine la dernière à l'arraché et me félicite d'avoir passé la séance d'hier car déjà comme ça.

11.2 km en 1h00'16" 141/170 pour une séance qui, si elle fût difficile, me voit terminer en bien meilleur état que celui dans lequel j'étais parti.

Voir le commentaire

Jeudi 13 mars 2008 (récupération)

Par guirlande - 14-03-2008 09:10:35 - Aucun commentaire

Aujourd'hui une heure de récupération.

Je me dis chouette, séance ni longue ni intensive, ça va faire du bien en cette période chargée à un peu plus de 5 semaines du marathon.

Le vent est certes moins fort mais encore soutenu quand même. En plus je trouve qu'il fait froid. Peut être suis je un peu entamé physiquement car mon épouse me dit pourtant que la température est bonne.

Il y a très longtemps que j'avais couru sous les 130 puls et voulais un peu voir où j'en étais en vitesse de base. Il y a deux ans, à cette allure, j'estimais être en bonne forme sous les 6'30"/km, en super forme sous les 6'20".

Comme la vitesse de base a été travaillée tout l'hiver, ça doit avoir porté ses fruits.

Les jambes ne sont pas assez mal pour vraiment souffrir mais portent encore les stigmates de la veille et ne sont pas non plus assez bien pour profiter. C'est donc un entraînement un peu mécanique, monotone, qui se termine en 1h00'13" pour 9,6km 128/137 et donc 6'16"/km. Très content de cette moyenne mais aussi très fatigué. C'est normal mais il faut que je me montre attentif. Demain encore une grosse sortie et le cas échéant, je passerai la séance de dimanche (de toute façon je ne viens pas à Hérinnes). Je dois garder aussi en tête que je suis à un rythme d'entraînement largement supérieur à ce que je connaissais jusque là.

Je garde quand même dans l'idée que tout ce qu'on souffre en prépa on le souffre moins le jour du marathon...si c'est réfléchi, maîtrisé, ce qui est le cas jusqu'à présent.

Mercredi 12 mars 2008 (allure marathon)

Par guirlande - 13-03-2008 08:34:28 - Aucun commentaire

Ce que je craignais est une évidence, ce sera une nouvelle bagarre contre la tempête aujourd'hui.

Au programme 3*5km à allure marathon.

Je pars vent de face et ouch qu'il fait mal. 20 minutes d'échauffement où les jambes sont un peu raides mais je ne m'alarme pas. Je me demande toutefois comment je vais faire pour monter le rythme ET me sentir bien car j'ai déjà l'impression de piocher à 135-140 puls.

Les premières 27'30" se passent étonnament bien. Je navigue vers les 145-150 puls et j'avance bien, vent de dos il est vrai.

4' de récup et puis je passe aux 10 km en 55'40" ce qui est trop vite mais encore une fois j'avais le vent de dos ceci expliquant celà.

La deuxième fraction passe bien aussi, les jambes tournent bien sauf que vers la fin de cette fraction, je prends le vent de face durant 3 km. Je passe aux 14 km en 1h19'20" ce qui reste pas mal avec le vent et les principales difficultés de mon parcours sur cette portion.

Le dernier km vent de face (le 15e) est terrible et j'en bave pour le boucler en 6'40" et puis le reste est anecdotique si ce n'est que je termine en ayant quand même les jambes marquées. 21.1 km en 2h00'38" 146/154. Mention très bien en fonction des conditions climatiques avec un temps similaire à mon allure de Beloeil que j'avais terminé avec 157 puls de moyenne. Hier soir très difficile de bouger ou monter les escaliers mais ce matin c'est quasi comme si je n'avais pas couru. La récup est donc très bonne signe de bonne forme. J'y veille pour, comme me l'a rappelé un Ami samedi, éviter de retomber dans les pièges d'il y a deux ans.

We du 7 au 10 mars

Par guirlande - 11-03-2008 12:16:06 - Aucun commentaire

Vendredi 7 mars

Pour la troisième fois en trois challenge, je fais la permanence et je me décide donc de trottiner en costume hihihi jusque la gare histoire de dérouiller les jambes.

3 km en 20 minutes mais expérience à ne pas réitérer car mes genoux me font mal.

Samedi 8 mars

Voir mon récit de course (le jogging de l'ILM)

Dimanche 9 mars

Après avoir admiré le championnat de Belgique à Ostende couru pour le premier à du 20 km/h dans une gadoue pas possible et avec le sourire, je m'en vais modestement essayer de courir 11 km en une heure. Au programme en effet 1 heure à allure marathon. Au final, un peu mal aux pattes mais 1h00'06" pour 11 km avec 147 puls soit tout bon au lendemain d'une course à bloc.

Lundi 10 mars

Déjà au réveil, je sens que ça va être coton aujourd'hui car avis de tempête. 22 km au programme aujourd'hui avec ce vent d'abord, cette pluie ensuite me font dire que cet enatraînement, il va falloir le mériter.

Dans mon malheur, j'ai encore de la chance car je partirai vers 16.30 et aurai une heure de beau soleil (quasi la seule de la journée) mais djiole que ça décoiffe (pointes à 90 km/h).

La première boucle de 15 bornes se passe très bien, ça tourne rond. La deuxième boucle de 7 km se passe physiquement bien aussi mais le vent mêlé maintenant à la pluie cinglante font que je suis transi de froid. Cette première sortie de LA grosse semaine de travail restera longtemps gravée dans ma mémoire. Je suis quand même fier de l'avoir faite dans ces conditions où je n'ai jamais cherché à forcer plus que de raison les kilomètres étant encore nombreux cette semaine.

22.1 km en 2h13'35" 139/151 et la forme continue d'être bonne, pourvu que ça dure....

 Je terminerai par une pensée pour Lolo que je ne connaissais pas personnellement mais dont j'avais parcouru le blog (un des seuls à ce jour) et où j'avais été épaté par la passion qui se dégageait d'elle.  Toutes mes condoléances à sa famille.

VMA 8*400-200

Par guirlande - 06-03-2008 08:20:23 - 1 commentaire

Pas trop envie aujourd'hui.

Je n'ai jamais aimé les séances de vma et c'est pas aujourd'hui que ça va changer mais c'est un passage obligé je le sais.  Par ailleurs, je me sens un peu mou dans la journée, résultat sans doute du we d'entraînement.

Il fait beau et c'est tant mieux mais je crains de me faire surprendre par l'obscurité.  Dans le but également de varier ce type de séance, je pars pour un 8*1'40"-1'20".

L'échauffement est assez dur au niveau des jambes mais j'ai la confirmation de la forme physique générale car mes puls sont incroyablement basses (135 à une allure un rien plus lente que l'allure marathon).

Pas grand chose d'autre à dire, si ce n'est que ce type d'entraînement se fait je pense moins rapidement dans le travail mais peut être plus efficacement que sur 400m mesuré.  Je me suis rendu compte que je m'occupais beaucoup plus de ma respiration, du relâchement et de ma position.

Au final 11,6 km en 1h04 142/168 et un entraînement extrêmement plaisant et confirmant que je suis sur une très bonne voie pour Anvers.  Voila qui est toujours bon à prendre, un plein de moral et de confiance.

Voir le commentaire

Un WE de forçat

Par guirlande - 04-03-2008 10:41:06 - 1 commentaire

WE chargé en perspective.

Vendredi 29 février

Je me sens très bien et ai envie de me faire plaisir en rajoutant une séance tranquille sans se soucier de rien d'autre que du plaisir de courir.

Ai failli m'en abstenir tant les élèments étaient déchaînés mais grand bien m'en a pris car on l'oublie un peu mais le moral s'entraîne aussi.

8.1 km en 49'08" 135/150

Enchanté de cette sortie.

Samedi 1e mars

- Je pensais rajouter quelques kilomètres à Basècles histoire de voir un peu où j'en suis avec les entraînements des deux jours suivants mais mon épouse me fait pour une fois le plaisir de m'accompagner à une course. Dans le double but donc de la laisser seule le moins longtemps possible et d'une fois tester un double entraînement, je double la sortie de la veille. Le vent est encore plus fort mais la pluie n'est plus là.

Un tout petit peu moins bien qu'hier mais ça reste très bien.

8.1 km en 48'57" 136/150

- Avec le programme des jours et semaines suivantes c'est Basècles en mode pédale douce où je me décide, avec grand plaisir, à accompagner tonton O'Mallet en prépa du marathon de Paris. Pas grand chose à dire de cette agréable ballade si ce n'est qu'il fût difficile d'apprécier son rythme avec un marquage quelque peu erratique, ceci étant compensé par un beau parcours bien gai le long du canal.

12.75 km (mais avec mes puls et le rythme je suis convaincu qu'il y avait 13 ce qui est confirmé par quelques Garmin) en 1h12'49" 147/153

Dimanche 2 mars

Ouch 25 km de prévus aujourd'hui. Soucieux de quand même ménager mon épouse, je lui propose d'y aller juste après le dîner pendant qu'elle et Elina se reposent et c'est donc avec 3 tartines aux oeufs dans l'estomac que je me lance dans ce que je prévois être un très dur entraînement. Le vent est toujours très présent mais je serai épargné par la pluie.
Une boucle de 15 km et une de 10.4 au programme. Je suis lesté de deux gels et 4 petites gourdes. Les 15 premiers se passent pas trop mal même si très (trop) lentement en 1h33. De manière assez curieuse toutefois, je crève de soif et fais le plein au passage à la maison.

Je survivrai encore 2 bornes et ensuite me prends le vent de face en même temps que mes dernières forces m'abandonnent.

Il y a encore un bel entraînement et puisque j'en ai la possibilité, je raccourcis à deux choix, 22.1 ou 23.1. Dans un dernier élan de courage je prendrai la deuxième option et bouclerai ce travail de forçat épuisé (mais c'est normal je ne me plains pas) en 2h25'25" 139/150.

Lundi 3 mars

Aille. Je sais que j'ai testé et savais à quoi m'attendre mais ce jour était le plus critique des 4.

Au programme aujourd'hui 15 bornes à allure marathon (sur le même parcours qu'hier) soit 5'30"/km.

Dès le départ, je me sens des ailes (il est à noter que pour la première fois depuis des mois, j'ai des puls à 45 au repos au lieu de 55-60 ces dernières semaines) et boucle les 3 premiers km en 16' sans parvenir à faire monter les puls, cherchez l'erreur.

Je m'étais calé sur 150 puls mais comme j'ai de la marge, je revois mes puls à 145.

Je suis surpris de déjà arriver, sans souffrir, en m'amusant en 1h22'23" 147/158.

Je ne comprends pas tout mais je sors vraiment enchanté de ce WE qui, si je le compare aux autres années (en tout cas sur l'entraînement d'hier) me situe pour l'instant en toute grande forme. Et comme l'endurance est là aussi, ça me booste le moral pour les 48 jours qui me séparent encore d'Anvers.

Cerise sur le gâteau, en me repesant ce matin comme je le fais chaque mardi, j'ai retrouvé mon poids de forme d'il y a deux ans.

Voir le commentaire

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 99586 visites