KikouBlog de guirlande - Avril 2008
guirlande

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Avril 2008

Marathon d'Anvers

Par guirlande - 22-04-2008 09:33:03 - Aucun commentaire

Le CR de ce marathon est en ligne dans les récits...

Merci à vous pour les encouragements.

Anvers J-5

Par guirlande - 15-04-2008 12:48:22 - 2 commentaires

J-5 et la pression est déjà montée de deux trois crans.

Comme me l'a rappelé JM Dame au hasard d'une discussion dans le train, la pression, je me la mets moi même, moi modeste anonyme des pelotons mais toujours est il qu'après un bon travail à l'entraînement, souvent dans des conditions météo détestables, on souhaite être récompensé de ses efforts.

C'est aussi sans compter sur les heures hors vie de famille et pour lesquelles, un, à mon niveau, bon résultat serait une récompense des efforts consentis par mon épouse.

Le sort en est maintenant jeté. Bien s'hydrater, bien s'alimenter, bien se reposer pour optimiser ces heures passées à avaler du bitume.

Tous les plans du monde, tous les entraîneurs du monde, toutes les sensations du monde, tous les.... ne garantiront jamais une perf à quel niveau que ce soit. C'est ça la glorieuse incertitude du sport.

C'est aussi cette glorieuse incertitude du sport qui génère la pression avant un objectif pour lequel on s'est tant préparé.

Et si je m'alimente mal, et si, malgré tous les indicateurs, je suis hors rythme, et si, et si, et si,....

Concrètement, après l'immense satisfaction de mon premier marathon le 13 octobre dernier en 4h01'14", j'ai peur de celui-ci pour différentes raisons.

Ainsi que le disait JL Debaisieux, sommité de nos pelotons en la matière, c'est à partir du deuxième que cela devient amusant car on commence à prendre des risques.

Et en effet, car lors du premier, si on se fixe bien sûr des idées de temps, le premier objectif est de finir.

Cela reste un objectif ici mais objectif non suffisant à dire qu'Anvers aura été une satisfaction.

Avec un tel temps pour un premier marathon, l'objectif du second est fort logiquement de descendre sous les 4h (objectif considéré comme irréaliste avant Beloeil en octobre).

L'entraînement aidant, j'en suis venu à me dire qu'un objectif irréaliste serait les 11km/h (5'27" 3h50) et ça me semblait une progression suffisamment importante que pour ne pas en bouger.

Depuis plusieurs semaines toutefois, je m'interroge sur l'éventualité de suivre les 3h45. Le semi de Velaines il y a 10 jours m'a conforté dans cette idée.

Si les entraînements m'ont confirmé que j'avais la valeur intrinsèque de ce temps, je ne suis pas convaincu d'avoir la résistance nécessaire. Je ne suis pas convaincu de ma réaction si je ne sais plus suivre. Je ne suis pas convaincu de ne pas me prendre une baffe (sans parler du mur avec qui personne n'a envie de faire connaissance). Un de mes objectifs de ces derniers mois, à savoir la régularité est en passe d'être rencontré mais,....

J'espère donc (un peu à la manière de Beloeil) suivre les 3h45 jusqu'au 30e au moins et puis survivre, le plus loin et le plus rapidement possible.

Pour se faire, je crois que je vais adopter mon alimentation d'il y a deux semaines à savoir ravito tous les 5 km.

J'espère ici aussi pouvoir gérer ma course et éventuellement ralentir si je constate que les puls décollent trop (tôt).

Les 3h45 me semblent encore et toujours irréalistes. Je serai aux anges si je pouvais descendre sous les 3h50', ce qui ferait plus de 15"/km de gain.

Les jambes seront bien, la condition sera au top, il restera à gérer l'alimentation et la tête. Je suis impatient.

Voir les 2 commentaires

10 au 15 avril 2008

Par guirlande - 15-04-2008 09:10:07 - 1 commentaire

Tant mieux diront les uns, dommage dira l'autre mais voici déjà venu mon dernier billet consacré à l'entraînement en vue du marathon d'Anvers.

J'essaierai de faire part de mes craintes et espoirs dans un prochain billet.

Jeudi 10 avril 2008

Au programme 30'+2*4km à allure marathon (5' récup)+10'

Au départ cette allure était de 5'30" et l'échauffement un peu sous les 6'. Avec les progrès enregistrés, il est devenu difficile toutefois de se fier aux allures et je préfère (comme toujours) me baser sur les puls.

Je pars donc sur 140-145, allure où je me sens super bien. Je m'y sens tellement très bien que je ferai tout l'entraînement à cette allure cardiaque.

Au final, 14km en 1h13'52" (5'17"/km!!!!!!!!!!!) 143/150.

Evidemment après un tel entraînement, des rêves de temps sur Anvers se forment dans ma grosse tête mais restons les pieds sur terre.

Dimanche 13 avril 2008

En villégiature à La Bresse dans les Vosges, je me suis fait un peu mal à la cuisse droite dans la descente d'un sentier enneigé. Je préfère m'abstenir et verrai demain matin si je reprends un peu de l'heure non faite aujourd'hui. Par ailleurs, 3 heures de marche avec ma fille sur le dos et des sentiers difficiles m'ont bien cassé.

Lundi 14 avril 2008

Ca va mieux et je me lève un peu plus tôt histoire d'aller dérouiller les jambes une quarantaine de minutes.

Je commence par 90m de dénivellé positif sur 2300m. Ca tourne pas mal. Je continue encore 5 à 6 minutes et fais demi-tour.

Bonne petite séance où j'ai quand même l'impression que les jambes sont pas encore top mais c'est dimanche qu'elle devront l'être.

6.5 km en 39'45" sans cardio

Mardi 15 avril 2008

Le mardi je suis de permanence et ne rentre que vers 20h15. A la demande de madame, je me lève donc plus tôt pour aller faire l'heure au programme aujourd'hui.

Encore une fois les sensations sont pas top mais puisque tout tourne rond en termes de puls et de moyenne...

10.4 km en 57'36" 142/148 soit tout bon.

Plus qu'une séance d'entretien vendredi avec 20'+3*300-100+10' et puis il n'y aura plus qu'à....

Voir le commentaire

9 avril 2008

Par guirlande - 10-04-2008 09:08:01 - 1 commentaire

Allez dernière séance de VMA (mes préférées grrrrrrrr).

30' suivies de 6*500 et 15' pour finir.

Puls à moins de 45 avant de partir. Le temps est, une fois n'est pas coutume, agréable. Les 30' se passent comme une fleur. Je sens que je tourne bien mais je suis quand même surpris à allure cardiaque marathon (140-145) d'être pile dans mon objectif de 5'20"/km.

Tout tourne comme une horloge. Rarement, je me suis senti en aussi bonne forme ce qui est assez curieux après la semaine passée où je m'étais senti très fatigué.

Enfin soit, je sais ce que je vaux, je sais ce que je ne vaux pas et avec TOUS les éléments à ma disposition ce sera suivre le ballon rouge (3h45) jusqu'au bout ou alors façon "on achève bien les chevaux" lol.

Pour l'anecdote, 500 m en 2'01"-1'59"-1'58"-1'56"-1'57"-1'53".

Total 12.3 km 142/174 en 1h05'32". Excellente séance.

Voir le commentaire

We des 4-5-6-7 avril 2008

Par guirlande - 08-04-2008 09:55:25 - 1 commentaire

We des 4-5-6-7 avril 2008

Vendredi 4 avril 2008

Avec un planning quelque peu chargé le soir et surtout pour faire plaisir à mon épouse, je me lève 30' à l'avance histoire de dérouiller les jambes durant 25'. Tout se passe bien et ça reste toujours surprenant de courir quand tout est silencieux. Dans le noir toutefois, il est important de regarder où on met les pieds. J'ai failli l'apprendre à mes dépens

Samedi 5 avril 2008

Voir mon CR sur les 20 km de Velaines

Dimanche 6 avril 2008

Après une très courte nuit on part vers 5h30 pour aller encourager les amis sur le marathon de Paris. Très chouette expérience mais éreintante avec Elina sur le dos. Nous rentrons vers 19h sous des déluges de neige, enchantés de cette journée réhaussée par la superbe perf de Miko mais malheureusement assombrie par la blessure de tonton.

Lundi 7 avril 2008

28 km étaint prévus au départ mais après la course de samedi et en fin de cycle je me demandais si c'était bon de rajouter de la fatigue à celle ressentie la semaine dernière.

Ce seront finalement 21 km qui seront parcourus en 2h01'30" 141/150. Une furieuse impression de me promener durant 16 km et puis, suite à une averse orageuse couplée au vent qui me glaceront sur place ce sera beaucoup plus dur jusque l'arrivée.

Très content toutefois de cette dernière grosse sortie. Ne reste plus maintenant que deux sorties qualitatives mercredi et jeudi, et trois séances d'entretien.

Voir le commentaire

C'est le pied....

Par guirlande - 03-04-2008 11:40:32 - 2 commentaires

Je m’en viens vous parler d’une gars…. Le reconnaîtrez-vous ? Rien n’est moins sûr….

Un gars qui a les pieds sur terre, c’est le moins qu’on puisse dire ! Chaque jour, il travaille d’arrache-pied, on peut dire qu’il fait des pieds et des mains pour vendre ses biens, mais au quotidien, le connaître, c’est l’pied ! Ce post, c’est un p’tit pied de nez que je lui fais… Un defi il m’a lancé, et je prends mon pied à le relever ! Je n’aime pas être au pied du mur, alors entre deux cuillères pour remettre sur pied ma fille, je viens dépeindre son portrait… Il a bon pied bon œil, c’est rien de le dire, je sais que si je perds pied, il sera là pour m’oter une bonne épine du pied.

J’espère ne couper l’herbe sous le pied de personne en faisant ce post hommage… Pas le genre de gars à marcher sur les pieds des autres pour y arriver.

En même temps je ne pouvais faire le pied de grue devant mon PC et ne rien faire pour lui….

J’attends de pied ferme sa réaction à cela… Avec lui vous saurez toujours sur quel pied danser, il ne s’enquiquine pas de fioritures, et dit franchement ce qu’il pense ! Pas le style à vous toiser des pieds à la tête, il vous accepte tel que vous êtes. Quand il a quelque chose en tête, il ferait des pieds et des mains pour l’obtenir. Attention toutefois, si il s’est levé du pied gauche… Mieux vaut ne pas croiser son chemin.

Ses proches disent (euh ben oui, j’en sais rien mais il faut bien que j’alimente…lol) qu’il n’a pas les deux pieds dans le même sabots… Contrairement à moi, qui n’en rate pas une pour mettre les pieds dans le plat.

Un défi ? Un souci ? Pas d’inquiétude, il est paré pour tout relever au pied levé ! Peut-être même que si il peut, il se fera un plaisir de mettre le pied à l’étrier si l’un de ses proches a besoin d’un coup de pouce pour sa carrière. Mais il faudra avoir le pied marin pour embarquer avec lui, et vogue la galère advienne que pourra !

Que les gens qui donnent toujours l’impression d’avoir un pied dans la tombe sans raison, passent leur chemin, bien !

Faudrait être bête comme ses pieds pour passer à côté de lui sans s’arrêter. Et même si je m’y prends comme un pied pour lui rendre hommage, même si je perds pied dans toutes ses expressions à relier… J’invite tous les lecteurs à chevaucher avec lui, sans jamais poser pied à terre continuer encore et toujours, le pied au plancher pour profiter de chaque instant.

J’espère que je ne serais pas mis à pied pour ce post… Tout n’est pas à prendre au pied de la lettre… Il n’y a bien que six pieds sous terre que j’arrêterai de délirer. Sans pour autant te mettre sur un pied d’estale, mon cher…. (oups j’ai failli revéler son nom…), mais sans toi on va sécher sur pied (s’ennuyer, je connaissais pas, tiens !). Profites-en pour lever un peu le pied, un peu de repos n’est pas nuisible !

En tout cas j’ai pris mon pied à t’écrire tout ça… Ne crois pas non plus que je te fais du pied… Je laisse cela à qui de droit !! D’ailleurs, il faudra que tu me racontes un jour comment tu as trouvé chaussure à ton pied…

Voir les 2 commentaires

2 avril 2008

Par guirlande - 03-04-2008 08:58:40 - 2 commentaires

Et encore une séance curieuse une (quoi que).

Pour la première fois depuis très longtemps, je me sens complètement épuisé, les jambes en ruines comme si je venais de courir un marathon. OK j'ai bien bossé le WE mais c'est un indice qui doit éveiller mon attention à 2 semaines et demi de l'objectif.

Ceci dit 50' à 70% devraient passer sans trop de casse.

Au final 49'51" pour 8.3 km 130/141 avec des jambes de loin meilleures pour finir que pour partir.  C'est ce qu'on appele une séance de récupération.

Je tire deux enseignements de cet entraînement.

Le premier est une confirmation que même avec des jambes qui ne tournent pas au mieux j'arrive à tenir un rythme assez bon et surtout constant. Il s'agira de s'en rappeler au moment opportun à Velaines et Anvers car quand on a mal on a d'office l'impression d'aller moins vite et le moral en prend un coup.

Le second est qu'à allure endurance pure (70%) je tourne à 6'/km alors que pas plus tard que l'année dernière je m'estimais en grande forme quand j'étais en 6'15". Le travail d'amélioration de la vitesse de base porte ses fruits.

Je reste toutefois attentif à quelques signes de fatigue en vue du dernier rush de préparation.

Voir les 2 commentaires

We du 29 au 31 mars 2008

Par guirlande - 01-04-2008 09:29:26 - 1 commentaire

Samedi 29 mars

Voir mon résumé sur le jogging du Faubourg Morelle

Dimanche 30 mars

Au programme aujourd'hui 25 bornes. Deux choses m'énervent: le temps annoncé venteux et très pluvieux (il n'en sera quasi rien heureusement) et le fait d'avoir couru à fond hier car je vais le payer (même si je regrette pas car c'était très gai). Ceci est largement compensé par la présence de Louis fine (qui mine de rien aura fait 240 bornes en mars et sans bobo chapeau mon gars).

Le départ se fait un peu en mode dérouillage de jambes et ensuite on chemine tranquillement. Vers le 11e km déjà je sens un manque d'énergie et prend déjà mon deuxième ravito (une barre énergétique) ce qui n'est pas bon signe. Certes, je suis parti à Jeûn mais ce n'est pas la première fois et d'habitude avec les gels ça passe très bien.

Les puls restent bonnes et malgré la souffrance qui s'installe on tourne à une allure un rien supérieure aux 10 km/h.

Vers le 20e km, je prends le 2e gel et celui-ci me donnera un sursis de 2 km. Les 3 derniers seront un vrai chemin de croix et c'est exténué que je termine ces 25.2 km en 2h30. Un tout grand merci à Louis sans qui je n'aurais pas terminé je pense.

Pas de panique toutefois sur la forme générale car je termine avec un estomac réclamant son dû et j'ai bien senti que ce n'était qu'une question d'alimentation.

Lundi 31 mars

Enfin des bonnes conditions d'entraînement avec une température agréable. Au programme pour terminer ce mois stakhanoviste 20'+8*400+10'.

L'échauffement se termine avec des jambes de plus en plus lourdes et je vivrai ensuite la séance la plus bizarre que j'ai jamais connue.

1'41"-1'43"-1'44" cette dernière longueur ayant été faite à l'arraché et à l'agonie (je tourne vers les 1'35" d'habitude). Nath qui est venue me faire un tit coucou me demande si ça va et je lui répond par la négative. A ce moment je me dis que si les 5 dernières se font sous les 1'45" ce sera quand même une séance de travail.

4e longueur en 1'40" alors que j'avais l'impression d'être bien plus relaché et plus facile????

Ensuite 1'38"-1'36"-1'31" (cette longueur faite vraiment en total relâchement) et 1'30"...

Je finis bien plus frais qu'avant de commencer. très curieux.

Au final bonne séance de 9.6 km environ en 52'24" 142/176.

Bilan du mois 312 km et surtout une impression d'être en pleine forme. En tout cas, je suis bien mieux que ce que j'avais craint en prenant connaissance de mon programme.

Voir le commentaire

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 105586 visites