Anvers J-5
guirlande

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Anvers J-5

Par guirlande - 15-04-2008 12:48:22 - 2 commentaires

J-5 et la pression est déjà montée de deux trois crans.

Comme me l'a rappelé JM Dame au hasard d'une discussion dans le train, la pression, je me la mets moi même, moi modeste anonyme des pelotons mais toujours est il qu'après un bon travail à l'entraînement, souvent dans des conditions météo détestables, on souhaite être récompensé de ses efforts.

C'est aussi sans compter sur les heures hors vie de famille et pour lesquelles, un, à mon niveau, bon résultat serait une récompense des efforts consentis par mon épouse.

Le sort en est maintenant jeté. Bien s'hydrater, bien s'alimenter, bien se reposer pour optimiser ces heures passées à avaler du bitume.

Tous les plans du monde, tous les entraîneurs du monde, toutes les sensations du monde, tous les.... ne garantiront jamais une perf à quel niveau que ce soit. C'est ça la glorieuse incertitude du sport.

C'est aussi cette glorieuse incertitude du sport qui génère la pression avant un objectif pour lequel on s'est tant préparé.

Et si je m'alimente mal, et si, malgré tous les indicateurs, je suis hors rythme, et si, et si, et si,....

Concrètement, après l'immense satisfaction de mon premier marathon le 13 octobre dernier en 4h01'14", j'ai peur de celui-ci pour différentes raisons.

Ainsi que le disait JL Debaisieux, sommité de nos pelotons en la matière, c'est à partir du deuxième que cela devient amusant car on commence à prendre des risques.

Et en effet, car lors du premier, si on se fixe bien sûr des idées de temps, le premier objectif est de finir.

Cela reste un objectif ici mais objectif non suffisant à dire qu'Anvers aura été une satisfaction.

Avec un tel temps pour un premier marathon, l'objectif du second est fort logiquement de descendre sous les 4h (objectif considéré comme irréaliste avant Beloeil en octobre).

L'entraînement aidant, j'en suis venu à me dire qu'un objectif irréaliste serait les 11km/h (5'27" 3h50) et ça me semblait une progression suffisamment importante que pour ne pas en bouger.

Depuis plusieurs semaines toutefois, je m'interroge sur l'éventualité de suivre les 3h45. Le semi de Velaines il y a 10 jours m'a conforté dans cette idée.

Si les entraînements m'ont confirmé que j'avais la valeur intrinsèque de ce temps, je ne suis pas convaincu d'avoir la résistance nécessaire. Je ne suis pas convaincu de ma réaction si je ne sais plus suivre. Je ne suis pas convaincu de ne pas me prendre une baffe (sans parler du mur avec qui personne n'a envie de faire connaissance). Un de mes objectifs de ces derniers mois, à savoir la régularité est en passe d'être rencontré mais,....

J'espère donc (un peu à la manière de Beloeil) suivre les 3h45 jusqu'au 30e au moins et puis survivre, le plus loin et le plus rapidement possible.

Pour se faire, je crois que je vais adopter mon alimentation d'il y a deux semaines à savoir ravito tous les 5 km.

J'espère ici aussi pouvoir gérer ma course et éventuellement ralentir si je constate que les puls décollent trop (tôt).

Les 3h45 me semblent encore et toujours irréalistes. Je serai aux anges si je pouvais descendre sous les 3h50', ce qui ferait plus de 15"/km de gain.

Les jambes seront bien, la condition sera au top, il restera à gérer l'alimentation et la tête. Je suis impatient.

Billet précédent: 10 au 15 avril 2008
Billet suivant: Marathon d'Anvers

2 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 15-04-2008 à 14:11:38

Forza Guirlanda !

Commentaire de agnès78 posté le 16-04-2008 à 21:04:46

amuse-toi bien! Bises
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 100344 visites