L'Ellezelloise
guirlande

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

L'Ellezelloise

Par guirlande - 14-07-2009 09:59:42 - Aucun commentaire

Me suis bien amusé sur cette Ellezelloise.

Le temps maussade et l'envie de faire plaisir à Vince me décident à prendre la route d'Ellezelles. Je sais, pour l'avoir reconnue cet hiver qu'elle est aussi belle que difficile.

Nous sommes quelques 300 au départ (dommage pour ceux qui n'ont pas fait le déplacement) au moment où le soleil repointe le bout de son nez. Ca ne durera pas heureusement parce que le temps était déjà lourd alors.

Départ en mode mineur en compagnie de Mymy et du barman, à quelques encablures de Stefan et de flying duck. 1e kilomètre passé juste sous les 6' et nous avons une bonne vingtaine de mètres de retard sur flying. Je me dis que courir en compagnie de Jean-Yest toujours agréable alors j'y vais.

J'éprouve toutefois du mal à boucher le trou. Je ne sais pas encore maintenant si c'est parce que j'étais trop court ou parce que je n'avais pas envie d'aller dans le rouge. Toujours est il que les kilomètres 2 et 3 seront pris juste au dessus des 5'...

Sur le plat et en descente on dirait que je perds du terrain alors qu'en côte j'en reprends. Au ravito à côté de l'église, fidèle à son habitude Jean-Yves met pied à terre. Avec la relative difficulté que j'avais eu à prendre sa roue, je continue en me disant qu'il me reprendrait. Jusqu'au 9e km, j'attendrais (le jour et la nuit lalalala) son retour. Il aura malheureusement été victime "d'un départ trop rapide".

Entre-temps perso, j'ai un bon rythme qui fait que je ne m'ennuie pas et que je ne me crève pas. Je suis bien tout va bien...jusqu'au raidillon qui suit la descente vers le 8.5.

Le connaissant, je prends le pli d'y marcher car il est très court. Le seul ennui c'est qu'ensuite, le manque relatif de kilomètres se fera sentir et je ne parviendrai pas à relancer.

Je ne suis pas mal mais je sens que je commence à puiser. Vers le 9e je jette un coup d'oeil de côté en pensant voir un rho. j'en verrai un en effet mais c'est le barman qui revient sur mes talons. Ah non que je me dis, tu ne joueras pas et de là je chercherai à gérer mon avance. Suis toutefois surpris de la voir passer d'une centaine de mètres à une petite cinquantaine au sommet de la dernière difficulté. Je sais toutefois que Phil n'est pas vraiment dans son élément en descente et la fin devrait m'être plus favorable.

A l'entrée du sentier final, je sais qu'il ne reviendra plus. Par contre deux concurrents sprintent derrière moi mais ils ne me rattrapperont pas lol.

Le pire là dedans c'est que Phil, que je sais joueur, ne m'a jamais vu lui et que donc il ne me chassait pas grrrrr.

Au final 5'31"/km qui n'est pas transcendant c'est vrai mais qui dans l'état actuel des choses et surtout au niveau du plaisir me satisfait.

Je suis par contre époustoufflé par Louis fine et son 4'38" avec 3 premiers km à du 5'.  Bravo aussi à Sebe qui semble revenir quand même en vue de Pipaix.

A partir de cette semaine je reprends trois sorties semaine ainsi que l'opération drop des kilos en trop (attention endessosu hihihi)

Billet précédent: Un peu de tout
Billet suivant: Le bonheur

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.18 - 93167 visites